Les opposants au mariage gay reprennent espoir

le
1
Après la valse-hésitation de François Hollande sur le mariage pour tous, les opposants espèrent que le projet sera définitivement abandonné.

La «liberté de conscience» évoquée par François Hollande donne des ailes aux opposants au mariage pour tous. La déclaration du chef de l'État (même atténuée mercredi) deux jours après les grosses manifestations de samedi dernier qui ont rassemblé plus de 100.000 personnes, est interprétée comme un fléchissement par les détracteurs du projet.

«Un vrai début de recul», a salué mercredi matin Jean-François Copé, député maire de Meaux. Cette «volte-face» du chef de l'État prouverait que Hollande est «très mal à l'aise» avec «cette proposition qu'il a faite aux Français», a-t-il estimé avant que le président de la République ne revienne sur sa déclaration en retirant l'expression «liberté de conscience». Christine Boutin, farouchement opposée au mariage homosexuel, s'est emparée des déclarations du président dès mardi so...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le jeudi 22 nov 2012 à 00:25

    Malheureusement, la loi risque de passer...mais ne sera que diversement appliquée, d'où un affrontement qui va perdurer et s'envenimer au fil du temps !...Le mérite d'un référendum aurait été de clarifier la situation pour un bon moment... On a hélas, d'autres priorités beaucoup plus urgentes, que ces mariages pas si "gays" !!!...