Les opposants à Poutine privés d'élections

le
0
Le ministère de la Justice a refusé d'enregistrer le parti d'anciens ministres pour les législatives de décembre.

Les anciens ministres Mikhaïl Kassianov et Boris Nemtsov ne sont pas seulement boycottés par les chaînes de télévision. Depuis mercredi, ces farouches opposants à Vladimir Poutine sont également interdits d'élections. Le ministère de la Justice a refusé d'enregistrer leur Parti de la liberté nationale (Parnas), en vue du scrutin parlementaire de décembre. Plusieurs raisons sont invoquées: les documents transmis en vue de l'agrément font référence à des personnes mortes avant le congrès fondateur du parti. Ou encore, la charte de Parnas contredirait un article de loi prévoyant la rotation des dirigeants des partis politiques russes.

«Ces arguments sont à mourir de rire», répond Boris Nemtsov, vice-premier ministre de Boris Elstine en 1997 et 1998. Nemtsov dénonce une «décision politique» prise directement par le chef du gouvernement et le chef adjoint de l'administration du Kremlin, Vladislav Sourkov, décrit comme le Mazarin du pouvoir russe. À Samara (Volga

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant