Les opposants à l'aéroport de Nantes en passe d'être déboutés

le , mis à jour à 18:43
0

NANTES, 16 juin (Reuters) - Le rapporteur public va préconiser jeudi au tribunal administratif de Nantes de débouter les opposants au projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique), a-t-on appris mardi auprès d'un des avocats intervenant dans le dossier. Le magistrat, dont les avis sont la plupart du temps suivis par les juges, a en effet communiqué le sens de ses conclusions mardi sur un logiciel dont l'accès est réservé aux parties prenantes au procès. "Le rapporteur public invitera le tribunal à rejeter les recours", a ainsi confirmé à Reuters Me Jean-François Rouhaud, qui défend les intérêts de la préfecture de la Loire-Atlantique. Les recours qui seront examinés jeudi par le tribunal administratif portent sur le respect de la loi sur l'eau et celui des dérogations à l'interdiction de détruire des espèces protégées. La légalité d'un "barreau routier", reliant deux voies rapides menant au futur aéroport, sera aussi évoquée. Le tribunal administratif de Nantes devra également se prononcer d'ici la fin du mois, dans un recours distinct, sur la légalité des subventions versées par l'État et les collectivités locales à Aéroports du Grand Ouest (AGO), la filiale du groupe Vinci SGEF.PA concessionnaire du projet. François Hollande a conditionné à plusieurs reprises la réalisation de cet aéroport interrégional controversé à l'extinction des recours juridiques contre le projet. (Yves Clarisse)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant