Les opérations vont se poursuivre dans l'est d'Alep, dit Lavrov

le
0
 (Mots clés modifiés, déclarations) 
    ALANYA, Turquie, 1er décembre (Reuters) - Les opérations 
militaires vont se poursuivre dans les parties de l'est d'Alep 
que contrôlent encore les rebelles, a déclaré jeudi le ministre 
russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, en visite en 
Turquie. 
    S'exprimant en présence de son homologue turc Mevlut 
Cavusoglu, Sergueï Lavrov a affirmé que la Russie continuerait 
de fournir des efforts pour permettre à l'aide humanitaire 
d'être acheminée vers Alep, selon une traduction en turc de ses 
propos. 
    Mevlut Cavusoglu a quant à lui déclaré que les deux hommes 
s'accordaient sur la nécessité d'instaurer un cessez-le-feu à 
Alep et dans le reste de la Syrie. 
    "Il faut qu'un cessez-le-feu soit instauré dans toute la 
Syrie, en particulier à Alep", a déclaré Mevlut Cavusoglu, 
tandis que Sergueï Lavrov jugeait que le bain de sang devait 
cesser en Syrie et dans la région. 
    Selon le chef de la diplomatie russe, la Russie est disposée 
à parler avec toutes les parties du conflit syrien et à 
poursuivre sa coopération avec la Turquie. 
    La Russie soutient les forces gouvernementales syriennes, à 
Alep notamment, tandis que la Turquie, adversaire déclaré du 
régime de Bachar al Assad, appuie les rebelles qui combattent 
dans le nord du pays. 
    Sergueï Lavrov est par ailleurs revenu sur l'attaque qui a 
visé des soldats turcs la semaine dernière en Syrie, affirmant 
qu'elle était le fait de rebelles et réfutant la responsabilité 
de la Russie. Ankara accuse de son côté l'aviation syrienne. 
  
 
 (Tulay Karadeniz, Nicolas Delame pour le service français, 
édité par Marc Angrand) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant