Les opérateurs s'opposent sur la fibre optique

le
0
Alors que les élus réclament tous la fibre pour leurs territoires, SFR et Bouygues Telecom militent pour la création d'une structure «France Fibre». Orange et Free s'y opposent.

Face aux élus déçus que le développement de l'Internet très haut débit n'aille pas assez vite, les opérateurs télécoms se disputent sur la façon de réaliser ce grand chantier des réseaux du futur. D'un côté SFR et Bouygues Telecom sont favorables à la création d'une structure «France Fibre», qui mutualiserait entre tous les opérateurs le développement de la fibre optique dans les zones peu denses. De l'autre, France Télécom et Free s'y opposent.

«France Fibre c'est une sorte d'ardoise magique qui permet de tout effacer et de recommencer», a ironisé Pierre Louette, directeur général adjoint de France Télécom, lors du colloque Territoires numériques organisé mardi par l'Arcep, le régulateur des télécoms. Sous-entendu, c'est une manière d'oublier tous les engagements d'investissement pris en 2011. «Je sais que ressurgissent des idées de véhicule national permettant de nationaliser des investissements à perte. J'y vois surtout des écrans de fumée. Pe

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant