Les onze ans qui ont fait plonger l'Amérique dans le rouge

le
0
INFOGRAPHIE - Depuis 2001, trois crises financières, deux guerres et une récession ont radicalement changé l'état des finances américaines.

Lorsque Bill Clinton quitta la Maison-Blanche en 2001, il laissa derrière lui un surplus budgétaire. À l'époque, on redoutait même une accumulation d'excédents! La croissance était si forte qu'elle engendrait des surplus budgétaires. Mais cette effervescence était malsaine. L'éclatement de la bulle Internet fin 2001, puis celle de l'immobilier en 2007 ont fait plonger l'Amérique dans le rouge et ébranlé ses finances publiques. Les baisses d'impôts votées sous George W. Bush et des guerres plus longues et plus coûteuses que prévu en Afghanistan et en Irak ont aggravé les choses.

La récession sans précédent à compter de 2008 a fait plonger les recettes fiscales. Au pire de la crise en 2009, elles sont retombées à hauteur de 15 % du PIB. À l'époque bénie des surplus budgétaires, cette proportion était de 20 %. Au même...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant