Les oligarques ukrainiens en embuscade

le
0
Dans un pays où les affaires ont prospéré à l'ombre du pouvoir politique, l'oligarchie se prépare à tous les scénarios, y compris à une alternance, à la faveur de la présidentielle de 2015.

Le grand amateur de football qu'est Rinat Akhmetov, première fortune d'Ukraine et familier du clan Ianoukovitch, semble goûter la position du défenseur. Ukraïna, la chaîne de télévision qu'il contrôle, fait preuve de bienveillance aussi bien à l'égard des soirées festives des pro-européens de Maïdan que des supporteurs pro-Ianoukovitch accusant l'opposition de payer 80 euros par jour ses manifestants. Les oligarques ukrainiens préférant l'ombre à la lumière, c'est à travers leurs médias qu'on mesure leur degré d'allégeance ou d'indépendance à l'égard d'un pouvoir qui, face à leur richesse et leur influence, les a toujours ménagés.

Signe des temps, Rinat Akhmetov, qui a construit son empire minier dans le Donbass, fief politique de Ianoukovitch, et passe pour le princi...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant