Les observateurs de la Ligue arabe sont arrivés à Homs

le
0

BEYROUTH (Reuters) - Les observateurs de la Ligue arabe en Syrie sont arrivés mardi à Homs, foyer de la contestation contre le président Bachar al Assad où 34 personnes auraient été tuées au cours des dernières 24 heures.

L'armée syrienne a retiré dans la matinée au moins onze chars du quartier de Bab Amro, attaqué la veille, selon des militants d'opposition cités par l'Observatoire syrien pour les droits de l'homme.

"Beaucoup de chars restent à l'intérieur du quartier. L'armée les cache à l'intérieur de bâtiments gouvernementaux. Ils en ont également caché un dans une salle des fêtes", a cependant déclaré Rami Abdelrahman, de l'Observatoire.

Les blindés de l'armée syrienne ont pilonné ces derniers jours plusieurs quartiers de Homs, la troisième ville du pays, À 150 km au nord de Damas. L'Observatoire pour les droits de l'homme fait état de 34 décès répertoriés à Homs pour la seule journée de lundi.

La mission de la Ligue arabe a pour objet de vérifier l'application par Damas d'un plan de sortie de crise après neuf mois de manifestations réprimées dans le sang.

Elle compte pour l'instant cinquante observateurs, arrivés lundi, qui doivent être divisés en cinq équipes de dix.

A leur arrivée à Homs, les observateurs ont rencontré le gouverneur de la ville, a rapporté la chaîne de télévision syrienne Dounia.

Ahmed Tolbah, Yasmine Saleh et Mariam Karouny; Jean-Stéphane Brosse pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant