Les objets de la rentrée 2013

le
0
EN IMAGES - La rentrée est l'occasion pour les collégiens et lycéens d'arborer de nouveaux objets chatoyants, qui se propagent à une vitesse fulgurante au sein des cours de récréation. Tour d'horizon.

Chaque année c'est la même ritournelle. Les lycéens et les collégiensfont leur retour fracassant après deux mois de vacances. La rentrée est l'occasion d'arborer de nouveaux objets chatoyants, qui se propagent à une vitesse fulgurante au sein des cours de récréation moutonnières. Nouvelle année, nouveau souffle, nouvelles tendances. La mode de 2013-2014 est résolument «british»: imprimés écossais twistés par des détails «glam rock» (cuir, clous). Abandonnez vos bracelets Hipanema, bien trop solaires, et place aux baskets cloutées, tatouages temporaires et motifs tartans. Quant à la posture à adopter, échangez des photos gentiment «trash» grâce au réseau social Snapshat, à partir de votre iPhone 5S doré (qui pourrait sortir très prochainement selon les rumeurs).

Certains objets constituent de forts marqueurs sociaux, confinés essentiellement au microcosme parisien. C'est le cas des baskets montantes Sandro ou des enceintes Beats Pill. Nous assistons également à une invasion progressive de la marque suédoise & Other Stories dans les quartiers huppés, dérivé haut-de-gamme d'H&M nouvellement installé en France. D'autres produits sont plus accessibles au quidam. C'est le cas par exemple des tatouages temporaires, qui ne sont plus synonyme de mauvais goût mais au paroxysme du hype.

Heureusement, il sera possible pour tous de dénicher des objets à la pointe de la mode bon marché chez le géant britannique de la mode en ligne, ASOS, qui l'an dernier a su diffuser au grand public les colliers fluo ou les «crop tops», ces hauts courts qui s'arrêtent au nombril.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant