Les objectifs sur le déficit seront tenus, assure Moscovici

le
4
Les objectifs sur le déficit seront tenus, assure Moscovici
Les objectifs sur le déficit seront tenus, assure Moscovici

PARIS (Reuters) - Le gouvernement prendra les mesures nécessaires pour ramener le déficit public à 4,5% du PIB fin 2012, alors qu'il atteindrait 5% sans mesure correctrice, a déclaré mardi le ministre français des Finances, Pierre Moscovici, à la veille de la présentation du projet de loi de finances rectificative.

Lors d'un forum Paris Europlace, la place financière de Paris, il a confirmé l'objectif d'un déficit à 3% du PIB fin 2013 et d'un retour à l'équilibre fin 2017, ce qui serait une première pour un gouvernement français depuis 1974.

Le déficit public était équivalent à 5,2% du PIB fin 2011.

"Sans action correctrice, le déficit public s'établirait en fin d'année à 5% du PIB", a dit Pierre Moscovici. "La trajectoire sera tenue: un déficit de 4,5% en 2012, puis ramené à 3% en 2013 -c'est une marche considérable- pour revenir à l'équilibre budgétaire en 2017."

Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, présente ce mardi la stratégie du nouveau gouvernement dans d'un discours de politique générale sur fond de mauvaise santé des finances publiques.

L'enjeu est de convaincre les Français que les hausses d'impôts et le rabotage des dépenses se feront selon la règle énoncée durant la campagne, c'est-à-dire en épargnant les plus pauvres, que ces mesures ne casseront pas l'activité économique et que la lumière est au bout du chemin de la rigueur.

La Cour des comptes a donné le ton lundi en identifiant un manque de 6 à 10 milliards d'euros sur les recettes pour réduire le déficit public à 4,4% cette année comme le prévoyait le programme de stabilité du précédent gouvernement.

Elle estime qu'il faudra ensuite trouver 33 milliards d'euros supplémentaires en 2013 pour ramener le déficit à 3%, si la croissance économique est de 1%, une estimation dans la fourchette des prévisions des économistes.

Jean-Baptiste Vey, édité par Patrick Vignal

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • rodde12 le mardi 3 juil 2012 à 15:55

    Déficit évalué en pourcentage du PIB cela veut dire que Les 90% de dette par rapport au PIB représentent une année de travail pour tous les Français. Il faut le dire pour que tout le monde le comprène bien.Pour une entreprise cela équivaut au dépot de bilan à moins que cette dette soit faite pour un investissement réellement productif. En Frnce c'est surtout pour faire des cadeaux.

  • LeRaleur le mardi 3 juil 2012 à 15:11

    Pour arriver à 3% de dette par an. Sur 33 ans ça fait 100% en plus de la dette actuelle. Et tout le monde pense que c'est positif, mais pas du tout. Pensez-vous vraiment que ceux qui ont du fric vont gober tout ça ?

  • LeRaleur le mardi 3 juil 2012 à 14:47

    Augmentation des impôts, comme d'hab. D'une façon exceptionnelle, comme ils disent.

  • price77 le mardi 3 juil 2012 à 14:35

    enfin! une bonne nouvelle!!!