Les nouvelles cibles des rebelles syriens

le
0
L'insurrection privilégie désormais les kidnappings et les attaques contre des symboles du pouvoir.

Guérilla urbaine, attaques ciblées, attentats: après leur défaite à Homs et Idlib, les insurgés sont à la recherche de nouveaux modes d'action contre l'appareil sécuritaire syrien, qui ne montre pas de signe de faiblesse, un an après le début de la révolte contre le régime de Bachar el-Assad.

Sans intervention militaire extérieure, ni création d'une «zone libérée» aux frontières turque ou jordanienne, les rebelles en sont réduits à espérer d'hypothétiques livraisons d'armes par l'Arabie saoudite ou le Qatar. À l'avenir, «nous devrions assister à davantage d'attaques ciblées contre des casernes de l'armée ou des barrages militaires, afin d'inciter les soldats encore loyaux à rejoindre la rébellion», estime un diplomate occidental, qui s'attend également à d'autres attentats à la voiture piégée contre des symboles du pouvoir, marque de l'influence grandissante des djihadistes parvenus sur le sol syrien, depuis le Liban et l'Irak, notamment.

Ne pas reprod...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant