Les nouveaux périmètres des ministères sont délimités

le
0
Désormais en charge de l'Intérieur et de l'Immigration, Brice Hortefeux hérite aussi de la sécurité routière.

Brice Hortefeux en rêvait. Voilà son rêve exaucé. L'ami du président est désormais à la tête d'un «grand ministère de l'Intérieur». «Jamais, sous la Ve République, le ministère de l'Intérieur n'avait eu un tel périmètre d'action», dit l'hôte de la Place Beauvau. Non seulement il récupère l'intégralité du portefeuille de l'Immigration, mais, comme le démontrent les décrets d'attribution, il est désormais en charge de la sécurité routière, auparavant confiée à Jean-Louis Borloo. Comme le lui avait promis Nicolas Sarkozy il y a quelques mois.

Nathalie Kosciusko-Morizet, successeur de Jean-Louis Borloo à l'Écologie et aux Transports, ne conserve que le volet infrastructure routière et autoroutière. Désormais, ce sera donc à Brice Hortefeux d'annoncer les chiffres de la sécurité routière, de présenter les campagnes de prévention, de piloter Bison futé, etc. Les collaborateurs du ministre sont «ravis». Mais admettent en creux qu'un autre

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant