Les nouveaux partis citoyens «peuvent permettre d'élever le débat» politique

le
0
INTERVIEW - Pour le politologue Stéphane Rozès, l'émergence de deux nouvelles formations politiques à cent jours des municipales va pousser les formations traditionnelles à parler des difficultés des Français plutôt que «de se construire contre leurs adversaires».

LE FIGARO - Deux nouveaux partis politiques - Nouvelle Donne et Nous Citoyens - sont récemment venus s'ajouter à l'échiquier politique. Qu'est-ce que cela révèle à cent jours des élections municipales?

Stéphane ROZES - En amont d'échéances électorales, on observe régulièrement l'émergence de formations politiques plus thématiques à côté des partis traditionnels et généralistes, qui occupent déjà un espace au plan local, national et européen. On a par exemple vu le cas, ces dernières années, des écologistes, qui contrairement aux grandes formations politiques, ont une histoire assez récente, qui remonte au milieu des années 70. Dans le cas présent, les prog...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant