Les nouveaux héros de Gaza

le
0
Les rues sont pleines de tentes, érigées par les familles des prisonniers palestiniens échangés contre Gilad Shalit, pour les accueillir à leur retour.

De notre envoyé spécial à Gaza.

Devant la maison des Abou Attaya, des dizaines de chaises en plastique ont été alignées et la sono hurle des airs patriotiques. Mohammed Abou Ayatta est arrivé mardi soir après l'échange de prisonniers entre Israël et le Hamas, une fois terminées les longues cérémonies organisées par le Hamas.

Casquette verte sur la tête, un peu hagard, Mohammed est embrassé par des dizaines et des dizaines de parents, amis et voisins, qui se pressent en rangs compacts autour de lui. Ses frères l'entourent et lui soufflent à l'oreille les noms de ses nièces et de ses neveux, qui attendent en file indienne de pouvoir le saluer. «Là, il ne comprend pas ce qui lui arrive», dit un de ses amis.

Dans la longue et terrible guerre entre Israël et les mouvements armés palestiniens, les assassins des uns sont les héros des autres. Mohammed Abou Attaya est accueilli par les siens comme une figure épique. Ses portraits géants sont affichés un peu partout dan

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant