Les nouveaux dégagements sur les fonds émergents pourraient être le prélude à un rebond

le
0

(NEWSManagers.com) - Les fonds spécialisés sur les pays émergents, dette et actions, ont subi de nouveaux dégagements au cours de la semaine au 2 septembre mais l'ampleur des sorties sur les seuls fonds actions au cours des quatre dernières semaines est telle qu'elle pourrait constituer un signal d'achat sur cette classe d'actifs, selon une étude de Bank of America Merrill Lynch publiée le 4 septembre.

Sur la période des quatre dernières semaines, les sorties nettes sur les actions émergentes (soit 24 milliards de dollars au total) se rapprochent en effet de 3% des actifs sous gestion, un seuil qui a constitué dans le passé un signal d'achat, précise l'étude. Ainsi, le précédent signal comparable, fin juin 2013, avait été suivi d'un rebond de 3,8% sur un mois et de 13% sur trois mois de l'indice MSCI des actions émergentes

Les fonds investis en dettes émergentes ont subi 3 milliards de dollars de sorties nettes et ceux investis en actions émergentes ont affiché 5,2 milliards de rachats nets, enregistrant respectivement leur sixième et leur huitième semaine consécutives de décollecte, selon l'étude qui reprend des données de la société de recherche spécialisée dans le suivi des flux EPFR Global.

Les fonds actions toutes zones géographiques confondus ont enregistré leur première collecte nette en trois semaines, pour un montant de 19,7 milliards de dollars, après des sorties records la semaine précédente. Toutefois, précise l'étude, ces entrées nettes comprennent 7,2 milliards de souscriptions sur le plus grand fonds indexé sur le S&P 500, l'ETF SPDR S&P 500, et les analystes de BofA préviennent qu'elles pourraient résulter de prises de position découvertes à la vente. La collecte nette a ainsi atteint 8,4 milliards sur les fonds spécialisés sur les valeurs américaines. Elle ressort à 4,2 milliards sur ceux investis en actions européennes, un plus haut de six semaines, et à 2,3 milliards sur les fonds spécialisés sur les actions japonaises.

Toutes catégories confondues, les fonds obligataires ont pour leur part enregistré 1,2 milliard de rachats nets et les fonds monétaires ont subi une décollecte de 29 milliards, la première en cinq semaines.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant