Les nouveaux débris ne viennent sans doute pas du vol MH370-Australie

le
0

SYDNEY, 7 août (Reuters) - Les nouveaux débris trouvés à la Réunion ne proviennent vraisemblablement pas du vol MH370 dont on a perdu la trace en mars 2014, a fait savoir vendredi le porte-parole du vice-Premier ministre australien. Le gouvernement malaisien avait annoncé jeudi que de nouveaux fragments d'avion avaient été retrouvés sur l'île française où les recherches ont redoublé à la suite de la découverte, la semaine dernière, d'un morceau d'aile de Boeing 777 échoué sur une plage. (voir ID:nL5N10H2FH Le ministre malaisien des Transports, Liow Tiong Lai, avait évoqué en particulier la présence d'un hublot et d'une plaque d'aluminium parmi ces débris. "De nombreuses pièces ont été transmises à la police à la Réunion. (...) Pour l'instant, aucune de ces pièces ne semble provenir de l'avion", a déclaré à Reuters le porte-parole de Warren Truss. Mercredi, la justice française a annoncé que le fragment d'aile, un flaperon, trouvé la semaine dernière appartenait très probablement au Boeing qui assurait le vol MH370 Kuala Lumpur-Pékin, dont la disparition n'a pas été élucidée à ce jour. Le gouvernement français a annoncé jeudi que de nouveaux moyens allaient être déployés afin de poursuivre les recherches aux abords de l'île de la Réunion. (voir ID:nL5N10H57X ) L'Australie participe activement à l'enquête, aux côtés notamment de la Malaisie et de la France. (Matt Siegel; Simon Carraud pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant