Les notes du champion d'Italie

le
0
Les notes du champion d'Italie
Les notes du champion d'Italie

La Juventus s'emmerdait, du coup, elle a laissé dix journées d'avance à la concurrence pour voir ce que cela donnerait. Eh bien, elle les a remontées une par une, a repris les commandes dès janvier, avant de déposer tout le monde bien avant la fin de la saison.

Gardiens


Gianluigi Buffon (9) : Comme les Scudetti remportés en prenant en compte ceux révoqués par l'(in)justice sportive, nouveau record. À 38 piges, il va enfin chercher celui d'invincibilité (974 minutes) et l'efficacité du trio aligné devant lui ne doit pas diminuer ses mérites. Mais Ospina c'est mieux, hein, les génies qui font les listes et pré-listes du Ballon d'or ?

Neto (0) : Pour son choix de carrière. T'es un des meilleurs portiers de Serie A, t'as ta carte à jouer en Seleção, t'es en fin de contrat, tu peux donc aller où tu veux et tu choisis d'aller cirer le banc de la Juve ? Mouais…

Rubinho (5) : Mise à jour de ses chiffres : 2 matchs, 4 titres, 1 expulsion. Troisième gardien. Il en faut.

Défenseurs


Leonardo Bonucci (8) : S'il ne tendait pas à avoir une attitude aussi antipathique, il serait peut-être reconnu à sa juste valeur par les siens, car paradoxalement, c'est hors des frontières italiennes que Bonucci est réellement apprécié. Encore quelques amnésies à corriger, mais c'est bien le haut du panier des défenseurs centraux.

Andrea Barzagli (8,5) : On a craint pour la suite de sa carrière l'an passé, il nous a rassurés. Parfaitement remis sur pied, toujours intraitable derrière, essayé, avec succès, dans un insolite poste d'arrière droit, il plante même son premier but avec la Juve (l'autre fut un penalty lors de la der de 2011/12, déjà face à l'Atalanta). Prolongation de deux ans qui coulait de source.

La Juve est déjà en 2016/17
Giorgio Chiellini (6,5) : Une année conditionnée par les blessures, mais surtout les rechutes avec des retours visiblement trop précipités. Du coup, cela s'est ressenti sur ses prestations pas toujours très sereines. Il écope même de son premier rouge depuis 8 ans, stat surprenante quand on connaît sa rudesse, moins quand on sait qu'il…













Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant