?Les notes du champion d'Allemagne

le
0
?Les notes du champion d'Allemagne
?Les notes du champion d'Allemagne

‏Toujours en tête de la Bundesliga, le Bayern n'a jamais tremblé, même si sa défense a plus que vacillé sous le poids des blessures. Et son milieu aussi. Heureusement que son attaque était en forme.

Gardiens


Manuel Neuer (7) : MN n'a pas été le meilleur gardien de Bundesliga, il n'en a pas eu besoin. Malgré une défense des plus changeantes, C17 pèse quand même 21 clean sheets (2e d'Europe derrière Oblak) et seulement 16 buts encaissés (18 pour le Slovène). Il a passé son temps à être lui-même : des arrêts fous, des sorties loin, très loin, qui se finissent parfois mal, des dribbles, des relances magnifiques, des relances foirées, des trous d'air, des pénos arrêtés. Neuer est tellement fort qu'il est parfois victime de lui-même. Et même si Buffon dit qu'il n'a rien inventé, il reste au-dessus du lot.

Sven Ulreich (1) : 1 match, un but encaissé, un titre de champion. En prime, une Pokal. Pendant que Stuttgart descend, Sven engrange. Il y a pire comme choix de carrière.

Tom Starke (-) : Trop occupé sur les tournages des prochains Marvel. Clap de fin.

Défenseurs


Philipp Lahm (6,5) : Le Castor Junior n'a pas livré sa meilleure saison avec le Bayern, loin de là. De nouveau simple arrière droit, il a paru parfois émoussé, moins dominant. Même en dedans, il reste une valeur très sûre. 8 Buli pour lui, et 7 Pokal. Ça va faire bizarre de ne pas le voir à l'Euro.

Rafinha (5) : Beaucoup moins utilisé en raison du retour de Lahm à droite, le lutin brésilien reste un élément important du vestiaire, apprécié par tous ses coéquipiers. Le genre de mec qui te chante du Bob Marley tranquille pour célébrer le titre, enchaînant Three Little Birds et No Woman, No Cry.

Jérôme Boateng (7 - deux mois) : Vous vous rappelez du latéral droit pataud et maladroit de Manchester City ? Impossible de croire que c'est le même. Probablement le joueur qui a le plus profité de l'apport de Guardiola. C'est qui le meilleur central du monde ? C Jérôme. Tout le monde le saurait s'il ne s'était pas pété fin janvier.

Medhi Benatia (4,5) : Trop souvent blessé, et surtout trop peu adapté au jeu prôné par Pep, notamment à cause de sa lenteur et de sa relance quelconque. L'armoire à trophées remplie, il est maintenant question de rebondir, poussé vers la…













Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant