Les notes des Foxes

le
0
Les notes des Foxes
Les notes des Foxes

Champion surprise de Premier League cette saison avec dix points d'avance sur son dauphin, Leicester a braqué l'ensemble de l'intelligentsia du Royaume avec, à la clé, la première couronne de maître Ranieri. L'heure est venue de rendre les copies.

Kasper Schmeichel (8,5) : Une étiquette de "fils de" arrachée, une mèche de gendre idéal et une détente facile. À 29 ans, Kasper est enfin devenu un homme capable de sortir sans son papa pour devenir le mur porteur du succès de ses amis renards. Comment ? En alignant quinze clean sheets sur la table (un de moins que Petr Čech qui termine Golden Glove de la saison) - soit quinze tournées à la pizzeria du centre -, en sauvant son équipe à plusieurs reprises, notamment contre Manchester City en décembre (0-0), et en calquant parfaitement dans le style de jeu basé sur des contre-attaques rapides mis en place par Ranieri cette saison. Le special K.

Peter Schmeichel: "It has been amazing to see [Kasper] chase his dream. I am very proud." pic.twitter.com/A7wAd6xEWs

— Squawka News (@SquawkaNews) 13 mai 2016
Danny Simpson (7,5) : Un début de saison derrière la barre pour avoir tenté d'étrangler sa copine lors d'un réveillon passé à picoler, 300 heures d'intérêts généraux comme punition tournés en un couvre-feu obligatoire et un titre fêté chez lui avec un bracelet électronique dans son lit. Danny Simpson est un bordel à lui tout seul, capable de manger un rouge lors d'un match décisif contre Arsenal (1-2) et de laisser derrière lui une saison énorme où il a bouffé sans baver Ritchie De Laet pour la concurrence. Un homme rangé, genre Danny Trejo, après une vie passée à travers les prêts.

Ritchie De Laet ($$$) : Champion de Premier League x promu en Premier League = un bain moussant avec Irina Shayk à siroter des smoothies fraise-banane. Le dernier homme à avoir marché sur la lune.

Wes Morgan (9) : La caution déménageur, ambianceur et vétéran du groupe. Un stormtrooper à grosses cuisses qui s'est fait une place dans le onze de l'année à 32 ans, en jouant toutes les minutes de la saison, et qui est devenu égérie de Captain Morgan. De quoi faire le phoque en soirée. Massif.

The moment Chelsea equalise and you lose control [A…







Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant