Les notes des champions du Rocher

le
0

Champions de France 2017, mon Prince. Voilà, c'est fait, l'AS Monaco est le premier club à briser l'hégémonie rutilante du Paris-SG. Mais les Monégasques ne sont pas champions par défaut, ils ont été meilleurs toute la saison, que ce soit collectivement et individuellement. Un titre en forme d'ouragan.

AS Monaco



Gardiens


Suba¨i? (7) : Le responsable de l'office de tourisme de Zadar sur Twitter vient de réaliser sa meilleure saison dans les cages monégasques malgré un but casquette encaissé contre Bordeaux. Le reste du temps, " Suba " s'est amusé à compter les buts de ses copains tout en battant régulièrement Glik à pierre-feuille-ciseau avec, quand il le fallait, la petite parade qui passe bien.


De Sanctis (5) : 40 ans, l'âge d'être le paternel de Kylian Mbappé, un petit match à Lille en Ligue 1 et encore des Lotto aux pieds. Morgan est un homme du XXe siècle.


Défenseurs


Sidibé (6) : Surnommé " Tonton " par une partie du vestiaire en raison de ses traits de vieux, l'ancien Lillois a tout gagné en rejoignant la Principauté : une place de starter en équipe de France, le soleil 300 jours par an, une visibilité XXL outre-Manche et une ligne de plus au palmarès. Ici et là, des déboulés qui ont rendu fous les défenseurs du championnat.

Touré (6) : Lui aussi a un surnom en interne : " Sauce piquante ". La raison ? Il adore les plats épicés et peut-être, aussi, pour sa capacité à aller chercher des angles de passes qui piquent sur les centres. Souvent en délicatesse avec son corps, l'ancien défenseur central du Bourget a envoyé des caviars quand le bas de son corps le laissait tranquille.

Glik (6,5) : Payé une bouchée de pain, le Polonais a mis la Ligue 1 au parfum très rapidement. Avec lui, pas de temps à perdre pour

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant