Les notes de St-Étienne face à Nice

le
0

En difficultés devant, derrière et au milieu, Saint-Étienne a eu beaucoup de mal à exister devant le jeu huilé des Niçois. Avec, au final, un tout petit tir cadré.

AS St-Étienne


Ruffier (5,5) : Une grosse parade pour commencer devant Séri. Il a eu plus de mal à revenir des vestiaires, immobile sur un coup-franc de Walter et battu par Eysseric. Stéphane a bien tenté de mettre le raffut dans la surface niçoise pour finir, mais tout est resté trop policé.

Lacroix (4) : En début de match, il a perdu la vue sur un contrôle en aile de pigeon dans la surface. En retard de la tête devant Plea, à la faute puis trop tendre sur Eysseric, Léo a connu meilleure sortie malgré quelques bons jaillissements. Lacroix et la bannière.

Perrin (5) : Se coltiner les attaquants niçois, par les temps qui courent, n'est pas une sinécure. Mais le capitaine s'en est plutôt très bien sorti, jusqu'à cette 63e et le crochet dévastateur d'Eysseric. Malheureusement pour lui, il n'a pas réussi à égaliser dans les dernières minutes. Une montée de Loïc pour rien.

Théophile-Catherine (4) : Des relances mal dosées en première période, un marquage approximatif en seconde, mais une dépense physique de chaque instant. Résultat, avec la défaite, il a fini ému et cramé. Théophile Gautier.

M'Bengué (3) : Cheikh a tenu à saluer tous les Bernard Mendy de France pour commencer. Puis encore une fois pour continuer. Avant, finalement, d'être remplacé par KMP, qui n'a pas connu plus de succès que NKM.

Malcuit (6) : Il a bien labouré son couloir droit, tant derrière que devant. Malgré ses efforts, il est encore là pour devancer Plea et l'empêcher de faire le break à la 85e. S'il avait été aux primaires, il aurait aussi été devant Copé. En même temps, tout le monde lui est passé devant, à Jean-François.

Selnaes (3) : Un joueur qui pousse l'intelligence de jeu jusqu'à laisser passer Ricardo Pereira quand le Niçois déboule à toute vitesse, ou à rester debout pendant que Belhanda s'emmêle dans ses dribbles. Mais le football se joue aussi avec les pieds, et là, ça s'est compliqué pour Ole Kristian. Remplacé pour les dix dernières minutes par Dabo, qui n'a pas eu le temps de daber.

Veretout (5)

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant