Les notes de PSG-Manchester City

le
0
Les notes de PSG-Manchester City
Les notes de PSG-Manchester City

Plombé par des cadres très loin d'être au niveau, Paris n'a pas su dominer comme il l'aurait pu, à l'image d'un Zlatan anti-décisif. De leur côté, les Citizens ont profité des largesses sans être non plus impressionnants. Combats d'infirmes.

Le compte-rendu du match

PSG


Trapp (5) : On la connaît, l'histoire de l'Allemand abandonné dans un trou en France. Elle finit mal.

Aurier (4,5) : Quand nécessité fait loi, plus personne n'est une fiotte. De la CFA au quart de finale de LdC, Serjorié n'a pas été trop trop guez. Jusqu'à ce cafouillage dégueulasse qui entraîne le deuxième but. Remplacé par Van der Wiel (78e), passe directement en touche sur son premier ballon. Pendant ce temps-là, Marquinhos…

Thiago Silva (6,5) : TS a dû faire le travail pour deux, avec un enfant à charge. Père courage, cumulard. Il n'était pas en colère, seulement déçu. À bout, il a oublié de dégager le ballon sur l'égalisation. Comment lui en vouloir ?

David Luiz (2) : S'il a certes provoqué un penalty comme un vrai filou, il a surtout dansé la capoeira. Eddy Gordo, on t'a reconnu.

Maxwell (6) : "Mon contact à Washington dit qu'on n'a pas affaire à un élève, mais qu'on a affaire au professeur. Quand l'armée monte une opération qui ne doit pas échouer, c'est à lui qu'ils font appel pour entraîner les troupes, d'accord ? C'est le genre de types qui boiraient un bidon d'essence pour pouvoir pisser sur ton feu de camp. Ce type-là est un professionnel."

Thiago Motta (4) : Sa passe plein champ pour Ibra était une œuvre d'art. Vexé du gâchis, TM n'a plus rien foutu, sans envie, sans volonté, de passes en retrait en passes manquées. Et ces paroles inoubliables de Richard Cocciante en pensant à Marco : "Mais tu n'es pas là, et si je rêve tant pis. Quand tu t'en vas, j'dors plus la nuit. J'fais des voyages, Sur des bateaux qui font naufrage".

Rabiot (7) : "ADDDDRRIIIEEEENNNNNNNN" (à crier avec la voix de Stallone). Belle gueule a encore fait un match à la hauteur de ses espérances. Remplacé par Lucas (78e), incompréhensible et inefficace.

Matuidi (3,5) : Oui, il a gratté des ballons et a couru partout, mais cette perte de balle sur le premier but mancunien et ce centre raté fou à la fin de la première…















Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant