Les notes de Portugal-Islande

le
0
Les notes de Portugal-Islande
Les notes de Portugal-Islande

Machine bien huilée en première mi-temps, le Portugal a calé suite à l'égalisation islandaise pour finalement concéder le match nul. Deux Portugal, deux visages mais une seule note.

PORTUGAL



Rui Patricio (6) : Le gardien bicolore a passé la première mi-temps à compter les spectateurs. A consacré la seconde à sauver la patrie.

Vieirinha (2) : A la récréation, il était choisi en dernier au moment de composer les équipes. On comprend mieux pourquoi. Maillon faible.

Carvalho (3) : Une copie aussi pâle qu'un enfant de la lune : lent, mal placé et souvent fautif. La prestation du Monégasque de 38 ans ne plaide pas en faveur de l'emploi des seniors.

Pepe (5) : Pas aidé par son comparse, il a essayé de colmater les brèches en défense. Malgré quelques absences, un inattendu casier vierge lui permet d'atteindre la moyenne.

Guerreiro (6.5) : Costaud défensivement, intéressant sur le plan offensif. Le futur ex-Lorientais est aujourd'hui le meilleur représentant de Hé oh la gauche.


Danilo (5) : La sentinelle longiligne rend une copie propre dénuée de fantaisie. Mais quand on a les jambes de Dhalsim, on peut légitimement faire mieux.

André Gomes (6.5) : La technique, c'est nous. La passe décisive, c'est nous. Le dilettantisme, c'est nous. Portugal ici André Filipe Tavares Gomes. Remplacé par Eder (84e) qui a pu voir le match de plus près.

Joao Mario (4.5) : Actif en level 1. Incapable de tuer le boss et de sauver Princesse Peach. Remplacé par Quaresma (76e) qui a trouvé le moyen de se mettre en valeur comme ses tatouages dignes des meilleures saisons de Ink Master.

Joao Moutinho (6) : Contrairement à ce que les gens pensent, il n'y a pas que des maçons au Portugal. Il y a aussi des architectes. De bons plans, des fondations solides mais pas assez de finitions. Remplacé par Renato Sanches (71e) qui a dilaté le milieu islandais sur des accélérations et passes lumineuses. Une entrée qui donne envie d'en voir plus.

Cristiano Ronaldo (4) : Teint cireux et pomme d'Adam de sortie, CR7 a mal négocié certaines occasions. A l'image d'une tête mollassonne…





















Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant