Les notes de Metz face à Marseille

le
0
Les notes de Metz face à Marseille
Les notes de Metz face à Marseille

Une erreur fatale d'un pourtant bon gardien, Didillon, une charnière Milan-Bisevac un peu dépassée, un milieu bagarreur, Mandjeck, et une attaque maladroite, Erving en tête. Un match de promu, en somme. Mais tout de même quelques promesses.

FC Metz


Didillon (5) : Son hésitation sur le corner amène le seul but marseillais. Doudou Didillon avance sur le coup de deux pas, puis recule. Fatal pour sa défense qui attendait sa sortie. Auteur de très bons arrêts ensuite, il a permis à Metz de croire au nul jusqu'à la fin. En vain.

Milan (4,5) : Combattif, toujours, mais une faculté à ne jamais sembler là où ça se passe. Ce qui est quand même assez problématique pour un défenseur central. Milan pas assez.

Bisevac (4,5) : Passif sur la non-sorte de son gardien, Milan a de manière générale manqué d'automatismes avec ses coéquipiers et de vitesse sur ses interventions. Un certain manque d'agressivité aussi. Milan pas assez non plus.

Assou-Ekotto (6) : D'abord un peu mou défensivement, il s'est disons contenté de donner quelques bons ballons vers l'avant en première mi-temps. Clairement plus motivé en début de seconde mi-temps, il a envoyé de supers centres et s'est monté plus actif et tranchant. Propre et très utile dans le jeu messin. Signorino a du souci à se faire.

Balliu (5) : Plutôt bon et appliqué dans son face à face avec l'ancien Messin, Bouna Sarr, il reste friable défensivement parlant. A ainsi tendance à défendre trop bas et laisser son adversaire direct prendre de la vitesse. Ivan pas si terrible.

Phillips (4,5) : Le Luxembourgois, formé au club, profitait des absences de Cohade et Doukhouré, suspendus, pour connaitre sa seconde titularisation. Dès lors, il a choisi la sécurité, principalement de faire tourner. Le gars qui, à trop chercher de jouer juste, se contente un peu de juste jouer. Et comme ce n'est pas défensivement qu'il rattrape son manque d'inspiration offensive…

Mandjeck (6,5) : Gros match dans l'envie et l'activité. Peut-être le plus motivé et présent des Messins en phase défensive. Très agressif. Presque trop, d'ailleurs, il s'est retrouvé plusieurs fois dans de gros chocs et a frôlé le rouge en fin de match.

Mollet (6) : Parfois un peu lent sur…














Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant