Les notes de Marseille face à Metz

le
0
Les notes de Marseille face à Metz
Les notes de Marseille face à Metz

Un bon retour de Diarra, un Fanni fané, un Thauvin toujours au top et un Gomis toujours décisif. L'OM s'est encore fait peur, mais l'OM a gagné, et c'est là le plus important.

Olympique de Marseille


Pelé (6) : Toutes les semaines la même rengaine : une parade et on attend la fin avec impatience. Une mascotte à Disneyland.

Bedimo (4,5) : Il a partagé son couloir avec Sarr et Njie. Autant dire que dans la coloc, c'est lui qui fait la vaisselle et qui dort sur le canapé. Pas évident d'être bon, du coup.

Dória (6) : Un rush à la Samy Traoré, une transversale à la Mendy, des sauvetages à la Yepes et donc des textos reçus de Thiago Silva quand il était dans le dur. Cette fois c'est sûr, Dória est prêt pour le classique du week-end prochain.

Fanni (4) : 2369 passes manquées pour la 2369e de l'OM en première division. C'est joli mais c'est surtout très fort quand on était présent lors de ce premier match.

Sakai (5) : Les Républicains peuvent organiser tous les débats du monde pour leur primaire, c'est bien Hiroki Sakai qui a trouvé le moyen de régler le problème du chômage en France : il se crée lui-même les problèmes pour les résoudre.

Diarra (6) : 90 bonnes minutes. Comme s'il n'était jamais parti, finalement. Les VHS, clés USB, DVDs, vinyles, cd's, disquettes et dessins du match ont déjà été envoyées aux recruteurs tous les clubs européens.

Vainqueur (5,5) : Beaucoup plus haut grâce à l'apport défensif de Diarra, Will I Am à pu voir que devant à Marseille, on était plus carrière solo que Black Eyed Peas. Remplacé par Lope

Sarr (4,5) : Des rushs. Il manquait juste quelques échanges avec Sakai pour que ça se transforme en blockbuster. Remplacé par Iseka (5) qui a pu faire coucou à son frère présent en tribunes.

Thauvin (6,5) : Le plus actif, le plus dangereux et le plus partageur. Pas toujours juste techniquement dans la dernière place, Thauvin a une nouvelle fois prouvé qu'il était le créateur le plus fiable de l'équipe tout en bossant bien derrière. Pour fêter ça, il a même réussi un corner.

Njie (4) : Après les révélations de WikiLeaks, ça se gâte un peu plus pour les Clinton. Remplacé par Hubočan (non noté), le slogan de campagne de Passi pour tenir la Barack.

Gomis (5,5) : Un but et puis c'est tout. Une panthère à terre. [BR…



















Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant