Les notes de Lyon-PSG

le
0
Les notes de Lyon-PSG
Les notes de Lyon-PSG

Portés par un Ferri en chaleur, les Lyonnais ont emprunté le costume des Parisiens ce dimanche soir. Mapou Yanga-Mbiwa a même été largement au-dessus de Thiago Silva.

Lyon croque le PSG !

Olympique lyonnais


Lopes (6) : Toujours propre sur lui, élastique sur demande et soldat capable de se sacrifier pour sauver sa famille dans des missions à risque comme sur sa sortie dans les pieds de Stambouli. Anthony Hopkins en docteur Hannibal Lecter.

Rafael (6,5) : Solide défensivement face à Cavani, prince de la liberté offensivement. Gamin dont on sent l'envie de faire bouffer son aile à ses petites bouclettes. Le Tom Sawyer do Brasil. Remplacé par Olivier Kemen (74e).

Yanga-Mbiwa (7) : Certainement l'une de ses meilleures performances sous le maillot lyonnais après de multiples voyages passés avec son correspondant suèdois. Roi des airs, quasi-parfait au sol si ce n'est une mauvaise relance dans les pieds de Motta. Le gros Mapou.

Morel (6,5) : Costaud sans être trop visible en première période, en retard sur quelques flèches de Lucas mais parfait ensuite notamment sur une envolée bonucciesque devant Ibra. Le Saint Môrel.

Bedimo (6) : Timide au départ avant de se lâcher avec son pote Maxwell sur son aile gauche, utile offensivement et serein défensivement. Le front de gauche.

Gonalons (6) : Un retour brassard au bras rassurant, assurance stabilité derrière ses chiens fous mais fautif sur le but parisien. Pour une fois, un ton au-dessous dans le triangle du milieu. Un OL isocèle.

Ferri (8) : Certainement le meilleur Lyonnais ce soir, capable de balayer David Luiz d'entrée, de manger une droite de Motta dans la foulée et de gratter comme un chercheur de truffes. Air Jordan.

Darder (7) : Capable de passer en une soirée de cireur de banc à DJ sur la tête du "meilleur défenseur du monde". Entre le sergent Darder et Sergi López. Remplacé par Labidi (87e).

Ghezzal (6,5) : Ambianceur de soirée, ouvreur d'espaces mais aussi gros gourmand. Rachid est l'homme qui se tâche lors des soirées mondaines malgré un costume parfaitement taillé.

Cornet (7) : Un nom de brésilien, facile face à son vis à vis tatoué et ouvreur de bal sur un superbe service de Lacazette.…



















Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant