Les notes de la France contre la Côte d'Ivoire

le
0
Les notes de la France contre la Côte d'Ivoire
Les notes de la France contre la Côte d'Ivoire

Les deux milieux de terrain ont rayonné dans un match plutôt chiant et durant lequel personne n'aura trouvé les ficelles adversaires. Kanté a confirmé son statut et Rabiot son émergence. Quelque part en Angleterre, Yohan Cabaye pleure sous sa couette.

France


Costil (6) : à la sortie d'une dérouillée contre le PSG, le portier tatoué apprenait qu'il retrouvait les Bleus. Dix jours plus tard, le voilà même dans la peau d'un titulaire pour sa première sélection, sauvé par son poteau, par un réflexe devant Pepe et par le manque de précision de Gradel sur une tentative de lob de quarante mètres. Faudrait peut-être appeler à la maison, ça commence à faire beaucoup…

Sidibe (5) : comme face à la Suède, Sidibé a fait du Cafu. Celui qui joue à Lorient, hein. Pas le plus serein défensivement, mais plus à l'aise de l'autre côté du terrain. Remplacé par Corchia, sifflé comme un vulgaire Fabrice Fiorèse par le public de Lens.

Varane (6) : c'est avec des tresses, un maillot Reebok et entre Eric Chelle et Yohan Demont que Varane s'était dépucelé à Bollaert. Six ans plus tard, c'est en capitaine de l'équipe de France qu'il a retrouvé la pelouse de son club formateur. En bonhomme. 45 minutes plus tard, c'est l'autre taulier Koscielny (6) qui a pris le relais, sur un air d'accordéon.

Rami (5) : jeune papa, Adil est rentré dans le rang. Tout est plus mature, moins exubérant et mieux maîtrisé. Moralité, le Sévillan est devenu comme tout le monde.

Digne (4) : on attendait le Lucas Digne du FC Barcelone, la recrue estivale avec le plus de temps de jeu en Catalogne, on a retrouvé le garçon timide du Paris-SG qui n'osait pas demander à Maxwell de bouger sa caisse quand il se mettait sur sa place de parking en warning pour aller chercher une baguette.

Kanté (7,5) : le meilleur milieu de terrain du championnat d'Angleterre n'a pas voulu trop tirer la couverture face à la hype Rabiot et au produit marketing Pogba, alors il a joué au football : courses, passes qui cassent les lignes, pressing, orientation et une petite prépa' physique pour l'Ironman de Honolulu.

Pogba (8 pour l'extérieur du pied, 4 pour le reste) : à la mi-temps, on l'a vu jongler avec un melon sur un marché. Pendant le match, on a d'abord

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant