Les notes de la Belgique face au Pays de Galles

le
0
Les notes de la Belgique face au Pays de Galles
Les notes de la Belgique face au Pays de Galles

Une défense qui prend l'eau, un milieu de terrain pas assez agressif et une attaque en panne d'inspiration. La rage de Nainggolan et les courses de Hazard n'auront pas suffi à transcender leurs coéquipiers.

Belgique


Courtois (5,5) : Une parade énorme et trois buts sur lesquels il ne peut pas faire grand-chose, il n'a pas réellement eu l'occasion d'être décisif. La soirée la plus frustrante de sa vie. Ce serait justifié s'il devenait vulgaire.

Meunier (4+1) : Pour rendre hommage à Ophélie, il a fait de son couloir droit une zone interdite. Par contre, il a été trop imprécis offensivement, et la seule fois où il a quitté son côté pour venir dans l'axe, il s'est fait humilier par Robson-Kanu. En revanche, il a été brillantissime dans son analyse d'après-match aux micros de beIN Sport. Donc +1.

Alderweireld (4) : Il aurait dû faire figure de patron dans cette défense belge remodelée, lui, le seul véritable titulaire indiscutable. Mais il s'est caché pendant tout le match derrière un gamin de 20 ans. "Méchant Toby !"

Youtube

Denayer (4) : L'herbe n'est pas plus verte chez Denayer. Souvent esseulé, il a fini par prendre l'eau à force de devoir couvrir Lukaku et Meunier.

Lukaku (3,5) : C'est l'histoire d'un mec qui n'a rien à faire ici, compte tenu de son niveau, mais qui a un look sympathique, alors on l'aime bien. Et puis, il a des dreads. Le pitch de Rasta Rockett, quoi. Remplacé par Mertens à un quart d'heure du terme, qui a couru vite, mais en vain.

Nainggolan (6) : On fait de belles choses chez les gangsters des quartiers chauds de Manille. Une frappe d'une propreté incroyable sortie du pied d'un mec tout sale.

Witsel (3) : Malgré sa coupe de cheveux qui le rend normalement facilement identifiable sur un terrain, il a réussi l'exploit d'être totalement transparent et fantomatique.

Carrasco (5) : Le contrôle technique était ok, le 0 à 100 impressionnait, et il y'a avait beaucoup d'essence dans le moteur. Mais Wilmots a choisi de mettre Carrasco à la casse comme une vulgaire carcasse dès la mi-temps. Remplacé par Fellaini (4) sous…















Lire la suite de l'article sur SoFoot.com