Les non-dits de Manuel Valls

le
9
Manuel Valls a appliqué l'ambitieuse feuille de route de François Hollande : le pacte de responsabilité. Mais peu de chose en plus.
Manuel Valls a appliqué l'ambitieuse feuille de route de François Hollande : le pacte de responsabilité. Mais peu de chose en plus.

Opération réussie pour Manuel Valls. Le nouveau Premier ministre a confirmé, grâce à un discours enlevé de politique générale, son talent d'orateur. En à peine plus de 45 minutes, il a réussi à insuffler une dynamique, censée ouvrir une "nouvelle étape du quinquennat". Le contraste n'en était que plus grand avec le discours de politique générale de son prédécesseur Jean-Marc Ayrault. Une comparaison qui fleurit depuis mardi après-midi. Mais le social-libéral du PS a surtout démontré sa capacité à amadouer une majorité réticente. À quel prix ? Manuel Valls le réformiste, Manuel Valls l'iconoclaste, celui de la primaire socialiste qui n'hésitait pas à proposer la TVA sociale à son camp, s'est révélé d'une prudence de sioux. Et n'a quasiment pas imprimé sa marque sur les réformes. Pire, celui qui se fait fort de "dire la vérité aux Français" n'a pas tout dit devant la représentation nationale. Sus aux "prestations" !Certes, sur le pacte de responsabilité, Manuel Valls a donné tous les détails. Mais ils étaient quasiment arbitrés et n'ont pas révélé de surprise majeure, si ce n'est une accélération du rythme. Idem pour le geste de Hollande envers sa majorité, avec le pacte de solidarité. Sur les 50 milliards de baisse de dépenses de 2015 à 2017, c'est beaucoup plus flou. Manuel a rappelé les grandes lignes : 19 milliards pour l'État, 10 pour l'assurance-maladie, 10 pour les collectivités locales. Soit... 39...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • crcri87 le mardi 15 avr 2014 à 07:02

    N'oublions pas que c'est un catalan.Ceux-ci n'ont pas une très bonne réputation côté franchise

  • kejocol le mercredi 9 avr 2014 à 17:40

    comment la politique du gouvt peut elle changer avec les memes tetes de KEKE. il ne sera pas autorisé a faire la politic de Sarko que le PS a tant decrié. si je me rappelle bien, le programme de Valse, ct en gros le programme de Sarko. le programme sur les economies de l'etat est flou et ligth.

  • M156470 le mercredi 9 avr 2014 à 16:47

    FITTOTO -- Il est content de lui, n'est-ce pas le principal ???....

  • noterb1 le mercredi 9 avr 2014 à 15:52

    M1639393 les assistés ? peut on dire que quelqu'un qui reçoit un salaire pour un travail est un assisté ? oui au bistrot du coin le dimanche au moment de déposer son bulletin de tiercé . Il est rare de trouver des personnes qui n'ont comme argument que la lutte contre les fonctionnaires , j'en ai connu quelques uns déçus de n'avoir pas été reçu aux concours . je sais que cela ne peut être votre cas ...

  • nicog le mercredi 9 avr 2014 à 15:52

    Les non-dits: Aucun changment, aucune réforme structurelle, aucune réduction du déficit.

  • M1736621 le mercredi 9 avr 2014 à 15:34

    Il aurait pu faire quelque chose... Mais le Président ne l'a pas laissé choisir son gouvernement : il y a placé ses pions, qui bloqueront toute initiative "dérangeante". Encore un coup dans l'eau

  • M1736621 le mercredi 9 avr 2014 à 15:31

    Il aur

  • M9941825 le mercredi 9 avr 2014 à 14:04

    Ou est le courage que lui prêtaient les médias ? Lui aussi a oublié = c'est dingue ce que le POUVOIR vous change un homme Quand à l'économie : on ne parle pas des "choses qui fachent " et , comme le dit Aubry : "quand c'est flou = c'est qu'il y a un LOUP

  • M1639393 le mercredi 9 avr 2014 à 13:58

    le non-dit : rien ne va changer ce sera SAPIN de NOEL pour les assistés de la Fonction Publique et ceinture du Père Fouettard pour les salariés du privé, les chomeurs, les précaires.