Les «nombreux défis» de la Chine pour 2011

le
0
Les mesures de relance et les investissements massifs destinés à amortir les effets de la crise ont nourri l'inflation et le surendettement. Le rééquilibrage du développement économique sera la priorité du gouvernement l'an prochain.

Prudence. Les autorités chinoises n'ont plus que ce mot à la bouche. Lors de la conférence économique annuelle, clôturée le 12 décembre, les responsables chinois se sont engagés à garantir en 2011 un développement économique «stable et sain», a rapporté l'agence officielle Chine Nouvelle. La semaine précédente, le Bureau politique du Parti communiste avait annoncé un resserrement de la politique monétaire chinoise pour l'an prochain, anticipant de «nombreux défis». C'est pourquoi, en 2011, la Chine doit accélérer la mutation structurelle de son modèle économique, estiment les analystes. Malgré la batterie de mesures prises par Pékin pour juguler la hausse des prix, notamment dans l'immobilier, et l'octroi de crédits, le risque de surchauffe de l'économie chinoise n'est pas écarté.

o Le spectre de l'inflation resurgit

L'indice des prix à la consommation a augmenté en novembre de 5,1% sur un an, après une hausse de 4,4% en octobre, a annoncé le

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant