« Les niveaux actuels constituent de bons points d'entrée sur les actions chinoises » Eva Balligand , gérante chez VEGA IM

le
0

La Chine est-elle affectée par le Brexit ? Oui car beaucoup d'entreprises chinoises s'étaient installées à Londres et vont devoir revoir leur stratégie en Europe. Pourquoi MSCI a refusé d'intégrer les actions cotées en Chine continentale dans son indice phare des marchés émergents ?
Faut-il craindre une nouvelle dévaluation du yuan cet été si le dollar continue à s'apprécier?

Eva Balligand , gérante de Vega Emerging chez VEGA IM est l'invité de Direct Marchés présenté par Fabrice Cousté

Copyright (c) 2016 www.TVFinance.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant