Les niçois se crament dans le chaudron

le
0

Grâce à une grosse victoire sur l'OGC Nice, Saint-Étienne se rapproche à grand pas de l'Europe. Les Verts, qui ont asphyxié les Aiglons, semblent toujours croire au podium.


ASSE - Nice
(5-0)

L. Perrin (26'), J. Clément (40'), M. Erding (62'), M. Gradel (86'), Monnet-Paquet (88') pour Saint-Etienne


Les enjeux sont différents pour les deux équipes. Saint-Étienne doit s'assurer une place en Coupe d'Europe et espérer une hypothétique troisième place. D'autant plus que les verts doivent gérer leurs soucis extra sportifs après la sortie médiatique de Galtier, même si ils ont enregistré des bonnes nouvelles sur le plan sportif. Loïc Perrin et Fabien Lemoine sont de retour de blessure, Franck Tabanou a, lui, purgé sa suspension. Du côté des visiteurs, il faut juste ramener un seul point nécessaire pour s'assurer une place dans l'élite. Reste que Nice, sixième meilleur équipe de L1 à l'extérieur, peut croire à l'exploit.
Loïc Perrin fète son retour par un but
Les Verts démarrent le match tambour battant, avec trois bonnes occasions dès le premier quart d'heure. Claude Puel semble déjà inquiet, surtout que Romain Genevois, son défenseur central doit céder sa place à Kevin Gomis (12e). Sainté appuie sa domination en passant par les ailes pour faire craquer son adversaire. Cela finit rapidement par payer. Capitaine Perrin, libre de tout marquage a tout le temps qu'il faut pour placer une tête plongeante au point de penalty (25e). Pour son 250e match en vert, le renard argenté d'un soir ouvre enfin son compteur but cette saison. Les Niçois n'y sont pas et continuent de subir. Du coup, Jérémy Clément se sent pousser des ailes et double la mise (40e). Sur un ballon mal dégagé par Gomis, le numéro 6 se positionne bien dans la surface et envoie un missile du droit pour transpercer la défense niçoise. Premier but en L1 avec l'ASSE pour lui aussi. Sachant que son dernier pion inscrit remontait à cinq ans et demi, avec le PSG. Les Verts peuvent rentrer aux vestiaires le torse bombé, forts de leur 64% de possession et d'une grosse envie de bien faire.
Les verts remontés à bloc
À la mi-temps, Jean-Pierre Rivière, le président de l'OGCN, descend dans les...










Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant