"Les Nègres" de Genet, version music hall par Robert Wilson

le
0

Quand le plasticien et metteur en scène américain Robert Wilson s'attaque à un texte de Jean Genet, cela donne une version déroutante et destabilisante de la pièce. Avec Les Nègres, Bob Wilson a fait le pari audacieux de plonger comédiens et public dans un univers de music-hall, mélant chants, danses, interprétation, le tout sublimé par des éclairages sophistiqués. Mais le message reste le même, celui d'interpeller le spectateur sur ses propres préjugés. REPORTAGE. Durée: 02:35

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant