Les négociations sur un gouvernement islandais au point mort

le
0
    REYKJAVIK, 23 novembre (Reuters) - Le Mouvement des verts et 
de la gauche, chargé il y a une semaine de former un nouveau 
gouvernement en Islande, a suspendu ses discussions avec quatre 
autres formations en raison de désaccords sur le financement de 
la santé et l'éducation, a annoncé mercredi sa dirigeante Katrin 
Jakobsdottir. 
    Le parti, arrivé deuxième aux élections législatives du 29 
octobre, négociait avec le Parti pirate (troisième), l'Alliance 
sociale-démocrate, Avenir radieux et le Parti de la réforme 
après l'échec du Parti de l'Indépendance (centre droit), arrivé 
en tête du scrutin, à former une coalition.  
    La dirigeante du Parti pirate, Birgitta Jonsdottir, s'est 
dite prête à tenter de former un gouvernement si le président 
Gudni Johannesson lui en fait la demande. 
 
 (Rédaction de Stockholm; Jean-Stéphane Brosse pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant