Les négociations Hospira/Danone au point mort -sources

le
0

(Actualisé avec précisions, contexte) par Anjuli Davies et Sophie Sassard LONDRES, 3 septembre (Reuters) - Les discussions entre Danone DANO.PA et Hospira HSP.N en vue de la cession de la division nutrition médicale du groupe français pour environ cinq milliards de dollars (3,8 milliards d'euros) sont au point mort, ont dit des sources proches du dossier. L'opération pourrait permettre au laboratoire américain d'établir sa résidence fiscale en Europe et de réduire ainsi son taux d'imposition, une pratique dénoncée par les autorités américaines. Les discussions ont pour l'instant été mises en veilleuse et rien ne permet de savoir avec certitude si l'opération pourra être relancée dans la structure envisagée, ont dit cette semaine des sources proches du dossier sous condition d'anonymat. Les motifs exacts du blocage des discussions n'ont toutefois pu être clarifiés même si leur interruption intervient dans un contexte de pressions de plus en plus fortes des autorités et de la classe politique américaines pour que les entreprises qui songent à des opérations de délocalisation fiscale réexaminent leurs projets. Les analystes se sont également interrogés sur la logique d'un tel rapprochement de la division de nutrition médicale de Danone avec Hospira, spécialiste des médicaments injectables. Quand Hospira a fait l'objet d'une scission d'avec Abbott Laboratories ABT.N en 2004, le laboratoire américain avait d'ailleurs conservé l'activité de nutrition médicale. Reuters avait révélé en février que Danone songeait à vendre ses activités de nutrition médicale, qui s'adressent notamment à des personnes sous traitement, hospitalisées ou en convalescence, afin de poursuivre son développement dans les produits laitiers sur les marchés émergents. ID:nL5N0LH4IW AUTRES CANDIDATS POTENTIELS L'américain Hospira figurait parmi un pool de candidats, au côtés du groupe allemand Fresenius FREG.DE et du géant suisse Nestlé NESN.VX , qui ont également discuté avec Danone. Il n'a pas été possible de savoir s'il restait un autre candidat pour le rachat de la division de Danone mais, selon une source, le processus de cession se poursuit. Des porte-parole de Danone à Paris et de Hospira dans l'Illinois n'ont pas voulu commenter ces informations. Danone a annoncé mardi la dissociation des fonctions de président et de directeur général à partir du 1er octobre et le départ de Franck Riboud de la direction générale du groupe. Franck Riboud, 58 ans, restera dans le groupe en tant que président du conseil. La direction générale reviendra à Emmanuel Faber, 50 ans, actuel directeur général délégué. Ce changement de gouvernance intervient au moment où le numéro un mondial des produits laitiers frais et de l'eau peine dans les produits laitiers en Europe et la nutrition infantile en Asie et où les investisseurs s'interrogent sur sa capacité à conserver son indépendance. ID:nL5N0R34AX En juillet, Danone avait assuré travailler à un plan destiné à assurer sa croissance de long terme tout en niant avoir entamé une revue stratégique de ses actifs. ID:nL6N0Q012Z Une vente de sa branche nutrition médicale permettrait à Danone d'utiliser le produit de la cession pour financer le développement de ses activités de produits laitiers et d'aliments pour bébés, en forte croissance, selon des analystes. Sur un marché de la nutrition médicale de 30 milliards de dollars, les trois-quarts sont des produits absorbés par voie orale ou par sonde, selon les analystes d'Exane BNP Paribas. Cette part du marché est dominée par Abbott, qui en détient 30%, suivi de Nestlé (25%) et Danone (16%). Parmi les plus petits acteurs figurent Fresenius et Mead Johnson Nutrition MJN.N . Le reste du marché est composé de produits injectés en intraveineuses et est dominé par Baxter International BAX.N , Fresenius, B. Braun Melsungen BBRMG.UL et Hospira. Des sources proches du processus estiment que Fresenius et Nestlé auraient sûrement été confrontés à des problèmes de concurrence s'ils voulaient racheter la totalité de l'activité. Danone pourrait maintenant tenter de vendre cette division "par appartement", à plusieurs acheteurs, ou bien revoir ses prétentions en matière de prix à la baisse, ce qui serait susceptible d'attirer des fonds d'investissement. En cas d'échec des négociations avec des acteurs stratégiques, des fonds seraient probablement intéressés par Danone Medical Nutrition, qui offre un fort potentiel de croissance et une bonne exposition aux marchés émergents, selon un banquier et un responsable de fonds en Europe. (Marc Joanny et Juliette Rouillon pour le service français, édité par Nicolas Delame et Patrick Vignal)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant