Les négociations entre le Vatican et les Lefebvristes vont continuer

le
0
En septembre dernier, Rome avait proposé un accord pour réintégrer ces chrétiens intégristes, en marge de l'Église depuis 1988. Rome indique qu'ils ont fourni une réponse «ni négative, ni positive».

Des sources autorisées au Vatican confirment que la réponse de Mgr Bernard Fellay, le supérieur des Lefebvristes, aux propositions du Saint-Siège émises le 14 septembre dernier pour mettre fin à la rupture intégriste, est arrivée cette semaine à Rome.

Cette réponse sera examinée début janvier par les services concernés, mais il apparaît d'ores et déjà qu'elle va ouvrir une nouvelle phase de discussion entre la commission Ecclesia Dei, chargée à Rome de gérer ce dossier, et la Fraternité Saint-Pie X.

Les deux parties sont en désaccord sur le Concile Vatican II mais de part et d'autre des sources internes indiquent qu'elles ne renoncent pas à trouver une solution.

«Ni négative, ni positive»

Depuis le 14 septembre dernier, les signaux émis par la Fraternité Saint-Pie X suite à la proposition romaine - un «préambule doctrinal» remis ce jour là en mains propre au Vatican à Mgr Fellay - étaient de deux ordres: une certaine déception sur la nature de la proposit

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant