Les négociations entre AXA et AMP reprennent

le
0
L'assureur contraint d'abonner un projet de rachat de la part de la NAB, engage de nouvelles négociations avec son homologue australien. L'opération porte sur la cession des filiales en Australie et en Nouvelle-Zélande d'AXA Asia-Pacific

C'était attendu, c'est désormais officiel. L'assureur australien AMP et son concurrent français sont revenus à la table des négociations, un an après la suspension des pourparlers. AMP est intéressé par les filiales en Australie et en Nouvelle-Zélande d'AXA Asia-Pacific, mais seulement «aux conditions appropriées», avait indiqué récemment l'australien.

De son côté, Axa souhaite se désengager de la Nouvelle-Zélande et de l'Australie pour se concentrer sur l'Asie, où l'assureur français est encore peu présent en assurance vie et en épargne. En outre, cette opération devrait permettre à Axa de s'affranchir des «minoritaires» qui détiennent 46% de sa filiale en Asie-Pacifique. Ces derniers avaient toutefois rejeté la première offre d'AMP formulée l'an passé en raison du prix de l'offre jugé trop faible.

NAB avait proposé 13 millions de dollars

Il y a exactement un an, l'australien avait en effet offert dix milliards de dollars pour racheter les activitü/p>...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant