Les négociateurs palestiniens menacent de quitter Le Caire

le
0

(Actualisé avec déclarations de Moussa Abou Marzouk à Reuters) LE CAIRE, 10 août (Reuters) - Les négociateurs palestiniens quitteront Le Caire dimanche si Israël n'accepte pas une reprise sans condition des pourparlers sous médiation de l'Egypte destinés à mettre fin aux hostilités dans la bande de Gaza, a annoncé le chef de la délégation palestinienne, Azzam Ahmed. "Demain, nous avons une rencontre avec les dirigeants égyptiens dans la matinée et sur cette base nous prendrons une décision quant à la suite", a dit Azzam Ahmed à la chaîne de télévision Al Arabiya. "Nous quitterons Le Caire demain s'il nous est confirmé que les Israéliens ne reviendront pas sauf s'il y a des conditions", a-t-il ajouté. De son côté, Moussa Abou Marzouk, vice-président du bureau politique du Hamas, a déclaré à Reuters tard samedi soir: "Une décision sera prise sur la présence de notre délégation en Egypte dans les vingt-quatre heures." Israël a prévenu qu'il ne discuterait pas d'une trêve tant que la violence continuerait. Un précédent cessez-le-feu de 72 heures a expiré vendredi et les tirs de roquettes palestiniennes et les bombardements israéliens sur la bande de Gaza ont repris dans la foulée. "Le peuple palestinien n'a rien à perdre", a souligné Abou Marzouk, interrogé dans le hall de l'hôtel où séjourne la délégation palestinienne, près de l'aéroport du Caire. "Il n'a que peu d'options: soit mourir sous le blocus (de Gaza), soit mourir sous les obus et les avions." (Lin Noueihed et Stephen Kalin; Bertrand Boucey et Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant