Les Nations Unies alertent sur l'excès d'austérité

le
0
L'organisation internationale table sur une croissance mondiale de 3 % en 2011, contre 4 % l'année dernière. L'écart se creuse entre les pays riches et les économies en développement.

Le rapport 2011 de la Conférence des Nations unies pour le commerce et le développement (Cnuced) confirme un essoufflement de la reprise dans les pays les plus avancés. Après un net rebond en 2010 de l'économie mondiale à 4 %, la croissance est attendue autour de 3 %. «C'est une récupération de plus en plus à deux vitesses », commente Alfredo Calagno, économiste à la Cnuced qui table sur 6 % pour les économies les moins avancées, contre 1,5% à 2 % dans le monde développé. La dynamique des émergents tient surtout à la demande interne, stimulée par la hausse des salaires réels. L'Asie de l'Est, du Sud et du Sud-Est continue d'enregistrer les taux de croissance les plus élevés, à plus de 7 %, malgré des conditions monétaires plus strictes. En Amérique latine - prévision de 5 % - les moteurs reposent sur la consommation et l'investissement.

«A l'inverse, les éléments de reprise de 2010, la reconstitution des stocks et les politiques de relance budgét

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant