Les nationalistes russes défient Poutine 

le
0
Des milliers d'extrémistes anticaucasiens ont défilé vendredi à Moscou.

«Moubarak, Kadhafi, Poutine » et « Arrêtons de nourrir le Caucase » : ce sont derrière ces slogans qu'ont défilé à Moscou 25 000 personnes, selon les organisateurs de la Marche russe. Même si la police n'a dénombré que 7 000 manifestants, le mouvement nationaliste russe a démontré vendredi la preuve de son influence. Alors que l'opposition traditionnelle à Vladimir Poutine ne parvient guère à mobiliser place Pouchkine, les organisations extrémistes ont réussi leur pari dans un quartier dortoir excentré. Soixante autres villes de Russie ont enregistré des défilés similaires durant cette journée fériée, censée célébrer la «fête de l'unité du peuple».

Principalement jeune et masculine, la foule a exigé de «rendre la Russie aux Russes», tout en réclamant des élections «libres et démocratiques». Depuis le meurtre, en décembre 2010, par un ressortissant du Daguestan (Nord-Caucase), d'un supporteur de football, ce mouvement n'a cessé de prendr

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant