Les nationalistes japonais haussent le ton

le
0
INFOGRAPHIE - Exaspérée par l'affirmation chinoise, l'extrême droite soutient la candidature de Shinzo Abe.

Envoyé spécial à Tokyo

Ces temps-ci, entre les missiles nord-coréens et les avions de surveillance chinois, le ciel japonais est très encombré. Et ces incursions dans ce que Tokyo considère comme son espace aérien offrent de jolies munitions à la mouvance nationaliste, qui avait déjà le vent en poupe pour les élections législatives qui se tiennent ce dimanche.

L'intensification de ces menaces ne surprend pas Satoru Mizushima. «À force d'offrir le visage d'un Japon trop faible, on permet beaucoup de choses à nos ennemis», explique le fondateur du groupe Ganbare Nippon, un des mouvements d'extrême droite japonais les plus dynamiques. Créé il y a seulement deux ans, il a déjà à son actif le débarquement d'activistes sur les îles Senkaku-Diaoyu, au c½ur de la discorde entre Pékin et Tokyo. «Il n'y a aucune raison pour que l'on se...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant