Les nageurs, aussi champions des primes

le
0
Avec ses trois médailles aux JO, le nageur niçois Yannick Agnel cumule 120.000 euros de gains. Au total, le ministère des Sports versera 2,334 millions d'euros aux médaillés. En attendant les Jeux paralympiques?

Avec l'émotion de la victoire, la jeune Bretonne Julie Bresset a découvert samedi dernier, en gagnant la médaille d'or du VTT féminin, l'existence...des primes olympiques. Ces récompenses d'État pour un parcours sportif couronné de succès sont pourtant une tradition dans de nombreux pays. En France, le ministère des Sports avait promis avant le coup d'envoi des Jeux olympiques de Londres 50.000 euros à chaque champion olympique, 20.000 euros à tous les médaillés d'argent, et 13.000 euros aux heureux récipiendaires d'une breloque en bronze. À ce jeu, et au terme d'une semaine haute en couleurs olympiques, les nageurs tricolores médaillés remportent la palme d'or des gains individuels.

Victorieux sur le 200 mètres nage libre et le relais 4×100 mètres masculin, le jeune nageur niçois Yannick Agnel recevra en effet 100.000 euros pour ses titres olympiques, assortis de 20.000 euros pour sa seconde place dans le relais 4×200 (obtenu avec Amaury Leveaux, Clément Lefe

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant