Les «nababs» de l'aile VIP de la prison d'Athènes

le
0
Banquiers, armateurs ou ex-ministres, les fraudeurs rattrapés par la justice prennent leurs aises dans l'aile 6 de Korydallos. » L'État va cogérer la fortune immobilière de l'Église de Grèce

Dans la torpeur de l'été, s'il est un endroit des mieux protégés par la canicule, c'est sans doute l'aile 6 de la prison de Korydallos, au sud d'Athènes. Le bâtiment est certes vétuste mais les détenus de l'aile 6 bénéficient d'un régime privilégié. On les appelle les «détenus VIP». À la chute des colonels en 1974, cette aile abritait les dictateurs condamnés à vie. Mais, depuis quelques mois, les cellules «VIP», sont occupées par des fraudeurs fiscaux. Le panel est haut de gamme: hommes d'affaires, banquiers, armateurs, politiques, célèbres couturiers, ils attendent paisiblement leur libération.

Leur journée, ils la passent dans une cour privée. Ils lisent divers journaux, livres, magazines, en différentes langues, jouent aussi au Backgammon, le jeu national, et ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant