Les mystères du «Madoff du Var»

le
0
Fabrice Denizet s'est trahi en voulant obtenir l'agrément de l'Autorité des marchés financiers.

Fabrice Denizet, le «Madoff du Var», était-il sur la voie de la repentance ou n'avait-il plus aucun sens des réalités, grisé dans sa fuite en avant, au point d'aller lui-même se jeter dans la gueule du loup? La question peut se poser car l'escroquerie a été découverte par l'Autorité des marchés financiers (AMF), qu'il avait lui-même contactée pour obtenir un agrément de société de gestion. «Dans sa course mégalomane, il nous disait qu'il voulait ouvrir une agence dans toutes les grandes villes et qu'on allait devenir société de gestion», raconte Dominique Brennan, un des conseillers en patrimoine de D.O Conseil, qui ne s'est jamais douté de rien. Au point d'investir ses propres économies et celles de membre de sa famille, soit un total de près de 300.000 euros.

«Il avait contacté l'AMF en novembre 2010, communiqué ses comptes à cette occasion et donné suffisamment d'indices», s'étonne Me Pierre-Olivier Sur, l'avocat de Denizet. «Pourquoi l'AMF a-t-ell

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant