Les mystères de la liste de Conte

le
0
Les mystères de la liste de Conte
Les mystères de la liste de Conte

Parmi les outsiders, la Nazionale est de loin la grande inconnue du prochain Euro, l'extrême prudence et les incertitudes d'Antonio Conte au moment de choisir ses 23 gars vont parfaitement dans ce sens.

Liste de 27 pour l'Allemagne, de 26 pour l'Angleterre, de 25 pour l'Espagne, de 24 pour la Belgique et même directement liste définitive pour la France et le Portugal. Des sélectionneurs aux idées claires, même si leurs choix ne font évidemment pas l'unanimité. Dans le même temps, leur collègue italien a d'abord convoqué 28 bonhommes pour une méga liste élargie, suite à une semaine de tests, les 18 meilleurs sont restés et ont été rejoints par 12 autres après la fin de la saison de clubs. Depuis six jours, ce sont donc 30 joueurs qui bossent ensemble, et le "citì" attendra la dernière minute pour dévoiler ses 23, c'est-à-dire lundi prochain en fin d'après-midi.

Quelques exquis exclus


Ce grand inventaire ne nous a pas épargné quelques exclusions inattendues, comme celles du duo de MLS, Pirlo-Giovinco. Dans un premier temps, Conte avait continué de les convoquer, avant de finalement considérer que leur choix de carrière était incompatible avec une compétition de haut niveau comme cet Euro. Dommage pour Giovinco qui bat des records et avait la tronche d'un bon joker, moins pour Pirlo complètement à la dérive.


Autres surprises suite au premier tamisage, Francesco Acerbi (Sassuolo), favori pour la place de 4e défenseur central, Lorenzo Silvestri (Sampdoria), bien placé chez les latéraux, et Roberto Soriano (Samp aussi), un des seuls vrais relayeurs du roster transalpin. Enfin, certains n'ont même pas été considérés malgré leur présence dans le groupe jusqu'aux amicaux de mars dernier : c'est le cas du Doriano Andrea Ranocchia et son interminable régression, et Stefano Okaka, l'Italien le plus prolifique après Giovinco (17 buts avec Anderlecht).

La moitié du onze type à définir


Lors de sa dernière conf' de presse, Conte a assuré qu'il avait déjà une liste de 24 ou 25 en tête. Depuis, son équipe a disputé trois mi-temps de 30 minutes contre les U19 de la Primavera qui ont probablement changé la donne. Tactiquement, il ne fait aucun doute, l'Italie partira sur un 3-5-2 et sa base sera la défense de la Juve. Pour le reste, c'est flou, notamment…







Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant