Les mystères de la bactérie tueuse qui affole l'Europe

le
0
La bactérie Eceh a déjà fait seize victimes et infecté plus de mille personnes, principalement en Allemagne. Les autorités allemandes ont disculpé mardi le concombre espagnol

Depuis quelques jours, les autorités sanitaires européennes se livrent à une véritable enquête policière et à une course contre la montre pour remonter la piste d'une nouvelle épidémie. Principal suspect : une bactérie Escherichia coli, accusée de provoquer des diarrhées sanglantes et des complications rénales. Hier, l'Europe comptait 1000 malades, en Allemagne, en Angleterre, aux Pays-Bas, en Suisse, en Autriche. En France, six cas suspects, dont trois concernent des Allemands, sont en cours d'investigation. Tous avaient séjourné en Allemagne. Quinze décès sont à déplorer en Allemagne, un en Suède. 

Où en est l'enquête sanitaire ? Est-ce vraiment le concombre ? 

Dans un premier temps, la bactérie mortelle a été imputée à des concombres espagnols importés en Allemagne. Mais les autorités allemandes ont admis mardi que les dernières analyses montraient que le légume incriminé ne portait pas la bactérie.

Seules les selles des ma

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant