Les MVNO mis à mal par la guerre des prix

le
0
L'Autorité de la concurrence veut protéger les opérateurs virtuels jugés essentiels à la concurrence.

Le conseil de la concurrence tire la sonnette d'alarme: la trentaine d'opérateurs mobiles virtuels (Virgin Mobile, La Poste Mobile, NRJ Mobile, Auchan Télécom, etc.) aussi appelés MVNO sont menacés de marginalisation dans la guerre des prix qui sévit sur le marché du mobile. Ces opérateurs ont conquis plus de 7 millions d'abonnés, soit 11 % des abonnés en France.

Alors qu'Orange, SFR et Bouygues Telecom ont tous baissé fortement leurs prix depuis l'arrivée de Free Mobile, les MVNO, qui louent le réseau des «grands» opérateurs et revendent des minutes de communications sous leur propre marque, ne parviennent plus à trouver d'espace économique, ni sur l'entrée de gamme, ni sur le haut de gamme.

«Les récentes évolutions du marché se sont traduites pour les MVNO par une migration importante de leur clientèle vers les nouveaux forfaits post-payés d'entr...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant