"Les musulmans n'ont pas à se justifier"

le
2

Au lendemain de l'assassinat d'Hervé Gourdel, la colère des musulmans, ils refusent l'amalgame entre Islam et extrémisme. Un amalgame auquel se laisse aller le site internet du Figaro, avec un sondage sur les musulmans. L'ancien président, Nicolas Sarkozy, est pleinement de retour dans l'arène politique. Mais il est aussi pointé du doigt, pour avoir voulu récupérer politiquement la mort d'Hervé Gourdel...

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • nmrkn le vendredi 26 sept 2014 à 03:53

    Comme en sciences il existe en religions des Ptolémée et des Galilée, il faut donc les distinguer. Il convient de ne pas tout confondre et séparer le bon grain de l'ivraie car tout ne se vaut pas.

  • nmrkn le vendredi 26 sept 2014 à 03:45

    Depuis 2000 ans les atrocités "religieuses" ne sont pas nouvelles, ça suffit, il est temps de voir les choses en face : les 3 monothéismes sont des enseignements fondamentalement erronés.