Les moutons roumains sèment le trouble en Tunisie

le
1
Pour casser la hausse des prix avant les fêtes de l'Aïd, le gouvernement tunisien a importé 100.000 ovins de Roumanie. Qui sont vite apparus suspects.

Envoyé spécial à Tunis

Les histoires de moutons roumains commencent à empêcher les Tunisiens de dormir. En important quelque 100.000 ovins des Carpates, le gouvernement de Tunis cherchait à casser la hausse sur les prix de ce ruminant traditionnellement consommé en famille lors de la fête de l'Aïd, qui débute vendredi. Mais la mort de plusieurs bêtes importées a suscité des craintes que le ministère de l'Agriculture a tardé à dissiper.

Le mouton roumain se vend entre 280 et 350 dinars, alors que le tunisien s'échange entre 350 et 500 dinars. Revendeurs et intermédiaires ont été les premiers à expliquer que l'ovin des Carpates ne valait pas celui de la Méditerranée. Puis une rumeur a enflée sur les réseaux sociaux, particulièrement actifs en Tunisie, après la découverte de plusieurs moutons ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4189758 le mercredi 24 oct 2012 à 10:40

    JPi - Des djinns ont du lancer un djihad contre les moutons d'occident.