Les montres connectées en quête de leur public arrondissent les angles

le
0
Les montres connectées en quête de leur public arrondissent les angles
Les montres connectées en quête de leur public arrondissent les angles

(AFP) - En vedette à l'édition 2015 du grand salon de l'électronique IFA à Berlin, les montres connectées optent pour une apparence classique avec un cadran rond, à la fois pour se différencier du modèle d'Apple et pour tenter enfin de s'imposer.Samsung, Motorola, LG, Asus mais aussi Huawei, tous viennent présenter sur le principal salon au monde d'électronique, qui ouvre ses portes au public vendredi, leurs modèles dernier cri de smartwatches, ces prolongations au poignet du smartphone permettant de recevoir des notifications, de servir de GPS, de lire des SMS, de voir qui appelle ou encore de surveiller son rythme cardiaque.

Avec un espoir: que les montres connectées trouvent enfin leur public, au-delà de quelques fans de technologie.

Selon un sondage pour la fédération allemande d'électronique gfu, seuls 16% des Allemands prévoient d'acheter une smartwatch d'ici fin 2016, loin des smartphones qui cannibalisent les intentions d'achat de la moitié des personnes interrogées.

"Il faut du temps pour démontrer la valeur d'usage des nouveaux objets connectés. Les premières montres connectées lancées il y a deux ou trois ans mettaient avant tout l'accent sur des spécifications techniques. Il manquait bien souvent une dimension design, indispensable pour un accessoire comme une montre, et une dimension service", explique Thomas Husson, analyste chez Forrester. 

Mais, depuis, "Apple a réussi à créer une rupture en communiquant sur la dimension mode de l'objet", souligne-t-il. Commercialisée depuis avril, l'Apple Watch devrait contribuer à donner le coup de fouet attendu, à en croire les prévisions des cabinets spécialisés: 40 millions de smartwatches vendues dans le monde en 2015 pour Gartner, soit huit fois plus qu'en 2014, mais deux fois moins pour Forrester (20 millions).

 - Design de l'horlogerie classique- 

Il y a deux ans, à l'IFA 2013, Samsung créait l'événement en dévoilant sa première montre ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant